Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Eh oui, c'est la reprise" en Ligue 1

Crédit photo : LNF

Vous vous rappelez sûrement de cette pub de Canal + avec Zizou. La Ligue 1 reprend ses droits et on était impatients. Petit tour d'horizon des acteurs les plus attendus cette saison.

L'équipe : l'AS Monaco

145 millions. Pas de doute, Monaco veut frapper fort cette saison. Falcao, Moutinho, James Rodriguez, Abidal, Toulalan ou encore Carvalho ont rejoint les rangs du club du Rocher. Monaco est le nouveau riche de la L1. Le rival numéro du champion en titre, le PSG. Mais si son potentiel offensif s'annonce redoutable, un doute subsiste quant à sa qualité défensive. Ranieri, lui, n'a aucun problème au vu de ses déclarations sur le compte Twitter de l'ASM. "Éric Abidal très fort. Toujours le premier à encourager, à pousser ! Comme un jeune. C'est fantastique." Didier Deschamps, le sélectionneur de l'Équipe de France, qui vient de rappeler l'ancien Barcelonais chez les Bleus, n'est pas loin de partager le même avis. "Abidal est compétitif, il a fait une préparation normale. (...) J'ai suivi les matches de préparation où il était très à l'aise", a-t-il déclaré au Point. Après tout, une recrue comme Toulalan, dans un profil de "sentinelle", pourra compenser certaines lacunes. Beaucoup pensent que son apport sera déterminant dans la saison de l'ASM. Quid de Subasic ? Longtemps, Monaco s'est mis à la recherche d'un gardien. Mandanda, le portier de l'OM, a d'ailleurs confirmé, en conférence aujourd'hui, ses contacts avec le club de la Principauté. Mais le flou semble s'éterniser. Et samedi, c'est bel et bien le Croate qui débutera la saison. Bref, des zones d'ombres subsistent mais si la mayonnaise prend, Monaco pourra viser une place sur le podium. Et plus si affinités...

Le joueur : Radamel Falcao

Peut-être le meilleur n°9 du monde. La star colombienne, après avoir fait les beaux jours du FC Porto et de l'Atlético Madrid, a donc posé ses valises sur la Côte d'Azur et sera sûrement le joueur le plus suivi. Acheté 60 millions d'euros, un peu moins qu'Edison Cavani, il a le désavantage d'arriver dans une équipe en construction, contrairement à l'Argentin. Assisté notamment par James Rodriguez et Joao Moutinho, il devrait quand même trouver vite ses marques. Super complet, Falcao est capable de passer les 30 buts dès cette saison. En-dessous, on sera forcément déçu. Et Dmitri Rybolovlev encore plus.

La révélation : Gianelli Imbula

En déboursant 7,5 millions pour le faire venir, l'OM a osé le pari. Un pari pas si osé en réalité, tant Imbula impressionne. Tous les entraîneurs et coéquipiers l'ayant côtoyé sont unanimes : l'ancien Guingampais est de la race des grands. Numéro 6 moderne, relayeur s'il le faut, Imbula n'a pas de point faible et a survolé la dernière saison de Ligue 2. Il avait aussi donné un avant-goût de ses qualités en Coupe de France au Vélodrome. Modou Sogou, avant de partir vers Évian, le qualifiait de "possédé" dans les colonnes du Parisien. Le changement de division et la jeunesse d'Imbula ne semblent même pas être des freins. Le Franco-Congolais est présenté comme un phénomène. Reste à le prouver à Marseille, une tâche dans laquelle beaucoup ont échoué malgré leur talent. Pour gagner, peut-être, un voyage au Brésil l'été prochain avec l'Équipe de France.

L'entraîneur : Laurent Blanc

On attendait Capello ou encore Villas-Boas, mais faute d'un accord avec eux, le PSG a tranché. C'est finalement Laurent Blanc qui entraînera le club de la capitale. Le champion du monde 98 le sait et l'assume : il n'était pas le premier choix des dirigeants parisiens. Mais pour lui, pas de problème. Son ambition ? Donner un style de jeu à sa nouvelle équipe. Et offrir une continuité dans les résultats. "Les objectifs sont clairs : faire le mieux possible dans toutes les compétitions disputées par le PSG. La Ligue des champions ? On veut faire aussi bien voire mieux que la saison dernière", a avoué Blanc au Parisien. On lui promettait une avalanche de départ. Mais pour l'instant, malgré des amicaux un peu poussifs, l'ancien sélectionneur des Bleus semble avoir gagné la confiance de son groupe. Preuve en est, ce Trophée des champions remporté le week-end dernier face à Bordeaux. Thiago Silva a confirmé que suite à une discussion avec son coach, Blanc a procédé à des changements tactiques qui ont permis au club parisien de gagner le match face à Bordeaux. Le dialogue semble établi, et avec un effectif de qualité (pas de départ notable et arrivée de Cavani, Digne et Marquinhos), nul doute que Blanc pourra montrer à la France du football sa véritable valeur. Sinon, Nasser Al-Khelaifi saura trancher dans le vif.

A. Rehaz et B. Paquelier

Tag(s) : #Ligue 1

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :